Vice de forme

Vice de forme

Deux amis d’enfance quadragénaires, issus de quartiers populaires, d’origine nord africaine, se retrouvent pour aider à déménager l’appartement chic et cossu d’une amie. Ces deux intellectuels, férus de verbe, s’opposent diamétralement par la vision qu’ils ont de leur double culture. C’est l’occasion parfaite pour ces protagonistes de se positionner et de confronter leur choix. Le premier se dit assimilé et s’en targue, tout en essayant de garder un lien avec ses traditions, mais il se retrouve parfois en contradiction avec lui-même. Le second reste fidèle coûte que coûte à ses traditions, quitte à parfois être tourné en ridicule par son ami d’enfance.
Une comédie fine et d’actualité qui brise certains tabous avec humour et bienveillance. Et pousse aussi à la réflexion : c’est quoi, être Français ? Leur amitié sera-t-elle plus forte que leur opposition ?

Prochaines dates...

photo verre de vin + verre de thé

En duo avec Badradine Reguieg

Comédien, metteur en scène et fondateur du théâtre le Fil à Plomb à Toulouse.
A Toulouse, il a reçu sa formation de comédien auprès de René Gouzenne, puis a poursuivi son parcours à Paris avec notamment Carlo Boso qui lui a enseigné l’art de la Comedia Dell Arte.
Ses expériences significatives débutent en 1996 avec « La Miranda est partie », pièce jouée à Toulouse et Montpellier. Il participe ensuite à la création du duo d’humour Abder et Kader.
En 2001, il est mis en scène par Virginie Lemoine dans « Violon Dingue ». Cette même année voit la création de « Serial Loosers », spectacle qui sera joué plus de 400 fois dont trois années consécutives au Festival d’Avignon et une année aux théâtre des Blancs Manteaux Paris.
Il interprète ensuite le rôle masculin de la comédie musicale urbaine « Dans ma cité », écrite et mise en scène par Magyd Cherfi (chanteur et parolier du groupe Zebda) au Théâtre National de Toulouse.
Poursuivant sa collaboration avec ce dernier, il jouera dans « Livret de famille » à la Maroquinerie Paris et « Vice de Forme » à Toulouse. Au sein de la Compagnie Théâtrale du Fil à Plomb, il joue dans « Cuisines et dépendances » et « Un air de famille » d’Agnes Jaoui et Jean Pierre Bacri, puis dans « Un petit jeu sans conséquences » de Dell et Sybleiras.


Il collabore actuellement avec différents auteurs toulousains comme Mouloud Akkouche (« La Crémaillère ») Emmanuelle Urien et Manu Causse « (Désolé pour le chien ») et Laurent Gil (« Commissariat 2022 »), pièces également jouées à Toulouse.
Avec ce dernier, il crée son premier spectacle seul en scène « Sois exotique coco » qu’il a joué dans la région toulousaine et au festival d’Avignon en juillet 2017.
Dernièrement en 2016, il a crée en collaboration avec la comédienne Véronique Legaillard « L’ombre du soufi », spectacle de contes et de théâtre d’ombre d’après des textes d’Henri Gougaud.
Depuis janvier 2018, il joue plusieurs rôles masculins dans la pièce « Migraaants » de Mateï Viscniec.

photo portrait badradine